Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

france - Page 3

  • Les perles multiculturelles d'un métis franco-indien 14

    Mon petit métis Franco-indien de 6 ans sur la pilosité féminine :

    • Moi (en regardant mes jambes) : Dis donc, c’est fou ce que ça pousse vite les poils en période de pluie / humide. Il est temps que je les enlève.
    • Lui (en regardant mes jambes) : Mais y a pas de poils ! Les femmes n’ont pas de poils sur les jambes.
    • Moi : Ah si mon chéri, je t’assure qu’elles en ont.
    • Lui : En tout cas, j’en n’ai jamais vu, surtout sur les femmes françaises.
    • Moi : Et sur les femmes indiennes.
    • Lui (réfléchit mais ne trouve rien à dire)

    Il faut dire qu’il est encore peu commun de voir les jambes des Indiennes – sauf en zones urbaines occidentalisées. Pour les autres, dévoiler une cheville c’est d’une impudeur… Donc pas d’exhibition, pas d’épilation ! (On voit parfois des forêts dépassées d’un salwar – attention, je ne me moque pas, je pense que chacun(e) fait ce qu’il veut de son corps. Même, j’en veux un peu à celui qui a décidé du diktat de l’imberbitude.) En revanche, elles épilent volontiers leurs bras. Un ex avait d’ailleurs suggéré que je passe chez l’esthéticienne me débarrasser de mes pauvres poils blonds.

    Perles muticulturelles d'un métis franco-indien 14.jpg

    Perles muticulturelles d'un métis franco-indien 14 2.jpg

    Perles muticulturelles d'un métis franco-indien 14 3.jpg

  • Les perles multiculturelles d'un métis franco-indien 12

    Mon petit métis Franco-indien de 6 ans sur la pudeur :

    La grand-mère indienne de mon fils séjourne chez nous. Par un beau matin, je descends en culotte et long tee-shirt de nuit.

    • Lui : Euh mama ? T’as pas oublié un truc ?
    • Moi : Comment ça ??
    • Lui : Et ben, ton pantalon !
    • Moi : Mais j’en mets jamais !
    • Lui : Oui mais Daddi est là.

    Mon fils vient me réveiller et remarque que sous ma très longue chemise nuit, je ne porte pas de culotte – une fois n’est pas coutume !

    • Lui : Maman, t’oublies pas de mettre une culotte avant de descendre hein ?
    • Moi : Ah bon, mais pourquoi ?
    • Lui : Mes amis sont là, faudrait pas qu’ils te voient à moitié nue !

    Des années à le laisser courir tout nu – au grand dam des touristes français au Maroc – et voilà… L’obsession de la pudeur indienne l’a rattrapé ! Le pire c’est que je suis moi-même de nature très pudique. Mais je ne vois pas pourquoi porter des vêtements chauds quand je suis chez moi, d’autant que tout le monde peut me voir en maillot de bain quand je vais dans ma micro-piscine.

    Inde,France,famille mixte,famille multicutlurelle,perles

  • Les perles multiculturelles d'un métis franco-indien 11

    Mon petit métis Franco-indien de 6 ans sur les classes en ligne et la langue :

    • Lui [après avoir coupé la communication au milieu d’une phrase de son institutrice] : “Et voilà !” (en français dans le texte)

    Je ne savais pas si je devais m’indigner de l’impolitesse de son attitude vis-à-vis de son institutrice ou rire à l’usage parfait de cette expression française !

    Inde,France,famille mixte,famille multicutlurelle,perles